Stiletto (la chute de l'ère romantique pt​.​1)

by Balmoral

supported by
Maison Planàterre
Maison Planàterre thumbnail
Maison Planàterre Ce 1er long Jeu précise la direction musicale choisie par le groupe Balmoral. Au genre pop brit/chanson française s'ajoutent des lignes plus rock à l'occasion ("Tout ira ma chérie", "Degrassi", "Bronzage"). Le tout demeure hyper mélodique et très accrocheur ("Hotelparc", "Un jour que ça ira",etc) . Un gros bravo au travail admirable en composition de Marc-André Beaudoin, et aux chants de ce dernier et de Laurence Giroux-Do (groupe Le Couleur) très en phase avec le genre musical de cet album. Favorite track: Hotelparc.
/
  • Streaming + Download



    11 chanson de l'album au prix que vous souhaitez payer, dans le format que vous désirez (FLAC, MP3 320...)

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Comprenant 11 titres, le cd vous sera offert dans un format original qui fera appel à votre créativité; la pochette doit être montée par vous, à l’aide d’une feuille d’autocollants jointe à la pochette de carton blanc. Un objet unique et ludique, pour accompagner une musique tout autant accrocheuse !
    ships out within 3 days
    edition of 200 

      $10 CAD

     

1.
2.
02:44
3.
4.
02:58
5.
6.
7.
02:42
8.
9.
10.
11.
07:17

about

Avec Patrick Gosselin (Le Couleur, Éric Goulet) aux commandes de la réalisation, l’album pige ses influences dans le son britannique des années 60-70, c’est-à-dire en misant sur des mélodies à l’avant plan. La part de Gosselin dans cette aventure aura eu comme effet de souligner la guitare et le clavier pour encore plus de texture tout en se penchant sur les arrangements et la direction artistique. Suivi de près par Marc-André Beaudoin, compositeur, interprète et guitariste du groupe, Balmoral est complété par Laurence Giroux-Do à la voix et aux claviers, Guillaume Éthier à la batterie, Marc Sanssouci aux claviers et Gabriel Oddo-Perron à la basse.

Le sous-titre de l’album, La chute de l’ère romantique pt.1, révèle l’inspiration des thématiques explorées, soit les méandres amoureux, la fuite, la chute des relations. Le fil conducteur nous conduit vers un album concept qui se voit, malgré les thématiques aux allures introspectives, lumineux puisque habité d’espoir. Des chroniques sensibles donc, sur la vie à deux.

Site officiel: www.balmoralmusique.com

credits

released October 18, 2011

pachydermerecords.com

tags

license

all rights reserved

about

Balmoral

Fondé en 2009, Balmoral cumule jusqu’à présent 4 EP (Des lendemains qui chantent - 2009, Artifice - 2012, Anaconda - 2012 et Vertige - 2016) et deux albums (Stiletto (la chute de l'ère romantique pt. 1) - 2011 et Mélinite - 2014). En plus de profiter d’une enviable diffusion sur les radios satellites, Balmoral s’est hissé à 11 reprises sur les palmarès des radios universitaires et indépendantes. ... more

contact / help

Contact Balmoral

Streaming and
Download help

Track Name: Tout ira ma chérie
qu'est qui se passe dans ta tête, je comprend pas comment te faire sourire? s'éclater, rire, de la façon que tu voudras
faire la fête, filer tard, rentrer chez soi, au réveil, on se voit? donne moi ta main, il est bon enfin d'être ensemble

vient par ici tout ira ma chérie
jamais un jour on ne se quittera
pour rien au monde je te laisserai partir
ne t'en va pas, attends voir

qu'est ce qui se passe ça m'embête, je n'y crois pas comment j'peux te chérir? s'éclater, rire, vaincre l'ennui, je te veux comme ça
perdre la tête, il est tard, rentrer chez moi, au réveil, on se voit? donne moi enfin l'envie de rester bien ensemble

jamais un jour on ne se quittera, dans chaque instant, vivre un peu plus près de toi
jamais un jour en cent ans, très certainement, vivre un peu plus loin de toi

M-A Beaudoin: voix/guitare
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: guitare/synthétiseur
Track Name: Hotelparc
garde ton sang froid, respire ne tremble pas
l'attente te pèse si fort c'est normal
prend ton mal en patience, et tu verras
ton châle éponge mes larmes parfois
l'horizon dévoile des jours banals
ne cesse d'appeler, ta voix mâtine mon âme

ton voyage à l'autre bout du monde vers Singapour n'espérer que ton retour, nuit et jour
ton visage à la gare, ton regard qui me retrace

depuis ton départ la peur monte d'un cran
l'horloge me fixe qu'importe l'endroit
un flash de souvenirs me laisse sans voix
New York sans mes valises pour un temps
renaître et oublier le présent
mais juste un signe, dès lors, je serai là

M-A Beaudoin: guitare/voix
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: pedal steel/piano
Track Name: Une nuit sans parapluie
tu sembles si fragile tout ça m'est égal
ton corps sur moi s'exalte, tu me fais de l'effet
tes yeux fuyants les gens te voulant du mal
ta bouche m'embrasse, voilà ce qui me plaît

regarde et comprend moi, je te veux pas de mal
ta main qui frôle la mienne, tiens-la à jamais
dormir sans toi les idées en rafales

reviens vite auprès de moi, pour longtemps ou juste un jour
perdre une nuit encore, je vais devenir fou
par l'ennui, l'entêtement, si c'était pour toujours
accepter son sort, c'est une phase de remous
comme la pluie, un temps, qui cessera bien un jour

M-A: voix
Laurence: voix
Marc: clavier
Gabriel: basse
Guillaume: batterie
Patrick: piano/strings machine/guitare/voix/clavier
Track Name: Degrassi
l'extravagance des gens ici présent me rappelle où je suis maintenant/méchant bordel mais à quoi bon s'en faire/y'a tout ces gens que je ne connais pas

y'a rien à faire sinon croiser le fer avec ce type que je trouve si bas/vaut mieux se taire, mais à quoi bon de plaire/à cette fille qui s'offre comme appât?

M-A Beaudoin: voix/guitare
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: guitare/piano/clavier
Track Name: Un jour que ça ira (on rira bien de tout ça)
j'ai abusé, je m'en confesse, la coupe a débordé
le lendemain faut bien oublier, sourire et se faire pardonner mes pensées encore imbibées, compter les pots cassés
le lendemain faut savoir penser, aux choses qui nous faut se dire

mes sens ne répondent plus, permets-moi
ma conscience s'est couchée trop tard
je sais pas où j'en suis, réveilles-moi
la confiance doit rester

les temps sont difficiles, permets-moi
de tout laisser tomber comme ça
je sais pas où j'en suis, réveilles-moi
la confiance doit rester

un jour que ça ira, on rira bien de tout ça

M-A Beaudoin: voix/percussions
Laurence Giroux-Do: voix
Patrick Gosselin: claviers/guitare/percussions/voix
Track Name: Les saisons changent encore
la plus belle des saisons prend fin et l'automne glisse vers des jours gris/même si ton amour me rempli de joie, après l'hiver y'a le printemps/la journée vient de commencer et cette soirée est bien terminée/même si mon amour te rempli de joie/les saisons changent il faut comprendre

y'a rien qui peux rester les feuilles peuvent (doivent) bien tomber/décidément les saisons changent encore

la couleur des feuilles me rend triste, déjà l'été sombré dans l'oubli/même si ton amour me rempli de joie, après la pluie y'a le beau temps/la journée vient de commencer et cette soirée est bien terminée/même si mon amour te rempli de joie, les raisons changent il faut comprendre

M-A Beaudoin: voix/percussions
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: orgue/synthétiseur/guitare 12 cordes électrique
Track Name: Bronzage
joue le jeu laisses toi faire mets tes peurs de côté rapplique ferme la porte c'est privé
la lumière, la raison, le jugement, le passé
pourtant tout est bien initié

un bronzage orange laisse une trace jusqu'à mes draps
des paupières qui tombent sous le fard ou bien le temps
un détail qui cause la honte mais tu restes là
sans compter ton prénom que je ne connais pas

bouge un peu laisse moi faire, mets ton coeur de côté ouvre ta porte notre heure est comptée
la noirceur, perdre le nord ou revivre l'insensé
par chance les rideaux sont fermés

M-A Beaudoin: voix/guitare/clavier/percussions
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: guitare/percussions
Track Name: Circulez y'a rien à voir
affronter ses idées noires
la victime ne peut savoir
véritablement le désire t'elle vraiment
circulez y'a rien à voir
le bourreau peut lui faire croire
évidemment ce qu'elle peut retenir maintenant

impossible de vraiment apprécier, c'est un jeu qui pourrait mal tourner/rate la cible avec l'être aimé/sous le poids ta tête qui va craquer

s'incliner devant cette foire
la critique ne peux y croire
c'est tellement risible, une comédie d'un soir
circulez y'a rien à voir
la victime veut rien savoir, comme un enfant qui raisonne sans parent

déguerpir, faut pas te retourner, c'est un leurre qui devrait t'attrapper/rate la cible d'un air effronté/c'est un peu ta chance inespérée

M-A Beaudoin: voix/guitare
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: orchestration/guitare
Track Name: Dans le décor
pouvez-vous prouver, c'est perdu
constater, examen de conscience
s'apercevoir que tout est si long
les dégâts du temps y'a pas de chance
le ravin se rapproche mais je ne peux, ne veux le rencontrer

c'est toujours plus beau, chez les autres
le fruit de nos labours, ne compte pas
soudain on se retrouve dans le décor
vaut mieux le constater, c'est banal

donnez un peu plus pour autrui
toujours vouloir viser l'inconstance
se promouvoir, la gloire, c'est perdu
les dégâts du temps y'a pas de chance
le ravin se rapproche mais je ne peux, ne veux le rencontrer

M-A Beaudoin: voix/guitare
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: pedal steel
Track Name: Enfin l'esprit tranquille
prisonnier, maintenant j'ai tout compris, que ma place se trouve loin d'ici/liberé, de l'air, c'est bien de respirer, un peu mieux, j'ai ma place ici/dans un jardin j'me promène, la foule, c'est gagné, j'entend les gens dire/que la vie peut toujours recommencer/je me balade, y'a rien de plus à dire

t'inquiètes j'ai bien compris je sais où aller, au jardin là-bas dans l'herbe où tout est parfait/la colline nous cache de cette ville pleine de mépris/les saisons m'inspirent, j'ai enfin l'esprit tranquille

en ce moment déjà j'ai assumé que la chance s'éloigne de ma vie/prolifique, demain je vais tenter que ta face, ne puisse s'effacer/dans un jardin j'me promène, la foule, c'est gagné, j'entend les gens dire/que la vie peut toujours recommencer/je me balade, y'a rien de plus à dire

M-A Beaudoin: voix/guitare/percussions
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: orgue
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: orchestration/voix
*Voix additionnelles: Line Beaudoin et Marie-Hélène Longpré
Track Name: Vert de gris
comme nous deux c'est déjà fini, y'a plus rien à rajouter le soleil qui brille, la nature qui me guette
c'est comme ça la vie se poursuit
car vaut mieux me laisser tranquille y'a des choses qu’il faut régler
le soleil scintille, le brouillard se dissipe
faut voir clair la vie se poursuit

dans ma tête/je préfère/pas m'en faire/c'est tout(fou) pense à ceux qui se donnent des airs/l'illusion d'une vie rêvée
si tu veux partir, je te retiens pas
si tu peux, vas-y, ne reviens pas
loin d'ici ta route se
terminera, par là-bas

M-A Beaudoin: voix
Laurence Giroux-Do: voix
Marc Sanssouci: clavier
Gabriel Oddo-Perron: basse
Guillaume Ethier: batterie
Patrick Gosselin: guitare/piano